Mylène Henripin août 14, 2018 Pas de commentaire

Comment chiffrer un montant fiable pour sa retraite

Comment chiffrer un montant fiable pour sa retraite

À en croire certaines sources, une retraite confortable exige d’avoir accumulé un montant de 1 million de dollars. Est-ce applicable à tout le monde? Devrait-on plutôt se fier à la règle qui indique qu’il faut prévoir 70 % du revenu brut qu’on avait en étant sur le marché du travail? La question n’est pas aussi simple à répondre.

En réalité, il est difficile de statuer sur le montant à prévoir pour sa retraite. La première vraie question à se poser est « Quel genre de retraite je veux avoir? ». C’est ça, le point de départ d’une bonne planification de la retraite.

Se projeter dans le futur

Certaines personnes ont hâte à la retraite pour pouvoir voyager à leur guise et assister à tous les spectacles en ville. D’autres se voient plutôt tranquillement en train de jardiner et de s’occuper de leurs petits-enfants. Ces deux modes de vie n’exigent évidemment pas les mêmes revenus. Les bégonias, ça coûte moins cher qu’une croisière en Méditerranée!

Votre conseiller pourra vous le confirmer : il n’y a pas de règle universelle concernant l’épargne pour la retraite. Chaque cas est unique, car les variables sont nombreuses :

  • Les montants dans les REER et les CELI
  • Les actifs immobiliers
  • Les dettes
  • Les régimes gouvernementaux (RRQ & PV)
  • Les héritages
  • La stratégie de décaissement
  • L’inflation
  • Le rendement de vos placements
  • La longévité (espérance de vie).

Faites votre propre scénario

Pour avoir la tête tranquille et épargner judicieusement, il faut mettre sur pied un plan qui tient compte de votre situation. Vous devrez faire un budget et tenter d’anticiper votre style de vie à la retraite. Si cet exercice est plus difficile à faire à 30 ans qu’à 50 ans, il est quand même conseillé de le réaliser tôt et de l’ajuster par la suite, car le temps c’est de l’argent. En effet, épargner 100 $ par mois entre l’âge de 30 ans et de 65 ans avec un rendement de seulement 4 % vous donnera, au moment de la retraite, 91 677 $. Si vous commencez à l’âge de 45 ans vous accumulerez plutôt 36 800 $. Vous aurez donc, en commençant à 30 ans, près de 55 000 $ de plus dans vos poches.

Lors de la planification, vous devez aussi savoir que la retraite n’est pas un bloc uniforme. Vous serez plus actif au début et vos besoins évolueront par la suite. Plusieurs croient qu’en vieillissant il y aura moins de dépenses, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Il y a des dépenses qui vont baisser et d’autres augmenter:  moins de voyage, plus de soin de santé. Plus vous effectuez cette planification tôt, plus vous aurez d’options : épargner davantage, ajuster votre budget, etc.

Parlez de vos réflexions avec votre conseiller financier. Il vous aidera à planifier votre épargne pour bénéficier de la retraite que vous souhaitez vivre!